Plan ZAC Roland Hoareau

La SPLA Grand Sud a sollicité la CIVIS pour la dénomination des voies. Cette démarche s’est avérée nécessaire afin de faciliter les démarches administratives des entreprises, d’assurer l’acheminement du courrier avec précision et de permettre l’intervention des services de police, de secours et d’urgence.

Il a été décidé d’attribuer d’une part, les noms de chacune des communes membres de la CIVIS, et d’autre part, les noms de personnalités du bassin Sud de l’île qui ont œuvré dans les secteurs agricole, industriel et logistique. Il s’agit en effet de rendre ici hommage à ces témoins d’un passé marqué par l’essor de l’agriculture rappelant l’héritage agricole de ce territoire devenu, avec les mutations en cours, un pôle majeur de développement du Sud mais aussi de mettre en valeur les personnes qui ont contribué fortement au développement industriel et commercial.

Emilien Adam de Villiers

Né à Saint- Pierre le 28 juin 1928, il décède dans cette ville le 27 novembre 1984. Après des études primaires à Saint- Charles, il fréquente le lycée Leconte de Lisle, puis entame des études supérieures à Lille. En 1950, il rejoint son père et l’assiste dans ses fonctions de directeur de l’usine sucrière de Grand- Bois. A la retraite de son père, Emilien lui succède. Passionné d’ingénierie mécanique, Emilien Adam De Villiers était également passionné d’aviation et cavalier émérite.

Raymond Boulaya-Gouraya

Né à Saint- Pierre le 3 juillet 1932, il décède dans ce e ville le 1er octobre 2016. Muni d’un cerficat d’études et issu d’une grande fratrie, il travaille très tôt pour aider son père. Après une brève activité de commerçant, il commence l’exploitation d’une première ligne de transport entre Mont Vert et le centre de Saint-Pierre en 1963. C’est alors qu’il fait l’acquisition des premiers bus « Courant d’air » et développe sa société de transports bien connu dans le sud. Il exerce cette activité jusqu’en 2009. Parallèlement, il s’engage dans la construction du temple de la Ravine Blanche et participe à la vie culturelle et cultuelle.

André Chane-Hive

Né à Canton (Chine) le 8 mai 1921, il obtient son certificat d’études à l’école communale de l’Entre-Deux en 1933. Il effectue ses études secondaires au lycée Leconte Delisle à Saint-Denis. Autodidacte, il commence sa carrière comme employé au sein du commerce familiale puis gère de 1943 à 1948 un commerce de demi-gros à L’Entre-Deux. En association avec ses frères et sœurs, il se lance dans la fabrication de boissons gazéifiées dont il deviendra la PDG. Il fut également conseiller municipal de l’Entre-Deux de 1965 à 1983. Il marquera son engagement au sein de la vie locale à travers son implication dans le syndicat des Petites et Moyennes Entreprises de La Réunion, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion. Il recevra par la suite la distinction de Commandeur de l’Ordre National du Mérite.

Antoine Félix Leveneur

Né le 07 juin 1949 – Décédé le 27 octobre 2012 Il est la cadet d’une famille de transporteur routier de marchandise de Saint-Pierre.En 1980 il prend la direction de l’entreprise familiale avec la collaboration de ses 3 frères (Charles-Henri, Bernard, Gilbert LEVENEUR) ; entreprise familiale créée en 1947 par leur père Antoine Maxime LEVENEUR. Pendant plus de 60 ans l’entreprise Leveneur a transporté pour les industries agroalimentaires et pétrolières de La Réunion. Au travers des organisations professionnelles, Antoine Félix LEVENEUR a œuvré à faire évoluer la réglementation routière et sociale dans le transport routier de marchandises. Il a milité également pour l’implantation d’une plateforme logistique et d’un port sec dans le Sud. Attaché à son île, il a aussi fait la promotion de La Réunion en participant plusieurs fois au tour de France cyclotourisme et en organisant des séjours pour des métropolitains afin de faire découvrir La Réunion à vélo et à pied. Peu avant sa maladie, il a également créé un centre dédié à l’entretien et la maintenance des poids lourds.

Hassim Locate

Né à Saint-Pierre le 3 mars 1916, il est décédé le 1er juillet 1991. Hassim LOCATE a très tôt l'esprit pionnier et la volonté d'entreprendre. Dès 1948, il fonde un commerce de gros au 64 rue des Bons-Enfants et se lance dans plusieurs activités : marchand de bonbons, photographe, boulanger, commerçant en textile, bonneterie, mercerie, parfumerie... C'est en 1983 que l'entreprise familiale décide de participer au développement industriel en créant une usine de transformation d'ouate de cellulose. C'est ce goût de l'entreprise qu'il transmet à ses enfants qui s'illustrent aujourd'hui dans de nombreux secteurs d'activités.

Pierre Rossolin

Né le 14 mai 1913 à Sainte-Marie, décédé à l’Entre- Deux le 5 juin 1990. Inspecteur des PTT, responsable syndical, Pierre Rossolin est muté en France en 1961, au titre de l’ordonnance d’Octobre 1960. En 1964 il fait valoir ses droits à la retraite et rejoint sa commune natale, l’Entre- Deux, o il s’installe comme exploitant agricole. En 1983, il succède à Paul Ferrand à la Présidence de la Chambre d’ Agriculture, institution qu’il présidera jusqu’en 1989.

Imprimer

C'est quoi la ZAC ?

C'est quoi la ZAC ?

La ZAC : un enjeux majeur de développement

Lire

La ZAC en chiffres

La CIVIS propose un projet, situé sur la zone aéroportuaire de Pierre fonds, de grande envergure sur un périmètre de 87 ha environ.

Lire

La ZAC en chiffres
Qui est Roland Hoareau ?

Qui est Roland Hoareau ?

Il s’agit d’une juste reconnaissance de l’immense travail accompli par le regretté collègue au service du Sud

Lire

Nouvelles dénominations des voies de la ZAC

Les dénominations des voies de la ZAC Roland Hoareau

Lire

Nouvelles dénominations des voies de la ZAC