PROBLEMATIQUE

Conçus exclusivement pour les voitures, puis, dans une moindre mesure, pour les transports en commun, les aménagements de circulation de la plus part des fcommunes membres de la CIVIS ont toujours négligé le vélo. Résultat : la pratique du deux-roues relève pour beaucoup du sport à risques et elle ne représente qu’une part minime des modes de transport en ville. Pourtant, le vélo mérite mieux qu’un petit rôle dans nos commune à taille humaine Il remplace avantageusement la voiture pour les petits trajets, surtout quand le prix des carburants a tendance à grimper, il garantit une qualité de vie améliorée au centre-ville et respecte les canons du "développement durable".

Imprimer

CIVISMAPS : Accroches Vélos

Menu