Le séminaire Stratégie Déchets

Le contexte

Thumbnail image

Thème au coeur des lois Grenelle de l'Environnement, la gestion des déchets demeure un domaine complexe avec des cadres normatifs en pleine évolution et de plus en plus contraints. En effet, l’Europe impose aujourd’hui une hiérarchisation des modes de traitement des déchets :

 

  • Prévention
  • Préparation en vue du réemploi
  • Recyclage
  • Autre valorisation, notamment énergétique
  • Elimination

Avec un panel varié de procédés techniquement complexes, des investissements lourds et de long terme, les collectivités locales et EPCI, doivent notamment faire face à un double défi :

  • La maîtrise des coûts de traitement et donc de l’impact fiscal
  • L'adaptation du parc d'installations existantes

Le contexte insulaire accentue la nécessité de poser dès aujourd'hui cette problématique pour la région sud-ouest qui représente plus 60 % de la population de La Réunion. Ce n'est que de manière concertée et collégiale que des solutions responsables et réalistes pourront être proposées conformément au cadre législatif.

 

Pourquoi ce séminaire ?

2012 09 21-seminaire-strategie-dechetsLa CIVIS, la CASud et le TCO ont décidé de mobiliser leurs quinze communes membres, l'Etat, le Conseil Général, la Région Réunion et les partenaires institutionnels concernés afin de sensibiliser l'ensemble de ces acteurs à la problématique déchets.

L'évolution démographique, les modes de consommation, le mode de gestion actuel des déchets, les évolutions règlementaires et le contexte géographique rendent impératifs la recherche de solutions innovantes dans le domaine de la gestion et du traitement des déchets, prenant en compte les besoins énergétiques de nos territoires.

Les choix qui seront arrêtés ne doivent pas hypothéquer l’héritage patrimonial et environnemental des générations futures. Le contenu du séminaire a donc été réfléchi par les trois EPCI afin que la problématique "déchets" soit, au cours de ces deux journées, analysée à la loupe et que des propositions concrètes émergent des débats.

Au cours de la matinée de la première journée, le cadre règlementaire de la politique déchets à La Réunion, les outils de planification, les installations actuellement en service ont fait l'objet de l'entrée en matière avec l'intervention des services de la DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). L'après-midi a été consacré à un programme technique beaucoup plus orienté sur l'énergie et les modes de traitement des déchets avec des intervenants de Martinique, des spécialistes nationaux (EDF, ADEME) et une expérience allemande, afin d'ouvrir les perspectives et de balayer les techniques d'exploitations existantes : solutions alternatives au tout enfouissement ou au tout incinération.

Les EPCI de la région sud-ouest, à l'issue de ce séminaire, veulent s'engager dans une démarche partagée pour une gouvernance responsable et solidaire en matière de traitement des déchets sur leurs quinze communes membres. Cette stratégie opérationnelle s'inscrira dans le futur Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux (PPGDND), présenté par le Conseil Général lors de la matinée de vendredi. L'initiative est soutenue par la Région Réunion dans le cadre de ses compétences Energie et Gestion des Déchets Dangereux. L'accompagnement et le soutien de l'Europe et de l'Etat sont indispensables à la réussite de cette démarche.

Les Présidents des EPCI affichent, dans une stratégie commune présentée en clôture des interventions, leur ferme volonté de choisir la solution la plus adaptée à leur territoire. Eu égard aux éléments portés à la connaissance de tous, ils s'engagent dans une mutualisation à long terme pour une solution "mutilfilières", rejetant unanimement le tout enfouissement et le tout incinération.

 

La solution multifilière

2012 09 21-schema-solution-multifiliere

 

Ce schéma présente les diverses solutions envisageables pour le traitement des déchets des régions Sud et Ouest de l'île. Il intègre les différentes catégories des déchets :

  • les ordures ménagères résiduelles (après les actions de prévention et de tri)
  • les boues de station d'épuration
  • les déchets verts qui ne peuvent être compostés (partie ligneuse)
  • les encombrants qui ne peuvent être recyclés

Cette orientation permettra de poursuivre les réflexions sur les différentes techniques de traitement de la matière organique (méthanisation ou stabilisation ou compostage). Il prend également en considération le potentiel énergétique de la fraction sèche des déchets ménagers. Les études de faisabilité de ce schéma « multifilières » permettront de connaître la solution la plus adaptée au contexte règlementaire, environnemental et insulaire de La Réunion tout en prenant en compte le contexte économique difficile.

 

 

La charte d'engagement

Charte d'engagement civis-tco-casudPour concrétiser leur engagement, les trois EPCI ont signé une charte d'engagement reprenant les grands principes de cette déclaration d'intention avec des échéances d'ores et déjà fixées pour le 14 décembre et une organisation efficiente, associant élus, partenaires institutionnels et experts.

 

 

 

Télécharger la charte d'engagement

 

Galerie Photos CIVIS

Thumbnail image  Thumbnail image  Thumbnail image  Thumbnail image  Thumbnail image  Thumbnail image

 

Imprimer

CIVISMAPS : Bornes à verre

Menu