2ème opération de nettoyage à Bois d'Olives

Après une première opération réussie en décembre dernier, la ville de Saint-Pierre et la CIVIS continuent leur démarche de sensibilisation auprès des habitants de Bois d’Olives, avec l’organisation d’une deuxième journée de nettoyage.

Sélectionné par l’ANRU (l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine), le quartier de Bois d’Olives bénéficie depuis 2016 d’un programme de renouvellement urbain. La ville de Saint-Pierre, avec le concours de la CIVIS, a donc entrepris plusieurs actions de nettoyage et de sensibilisation afin d’améliorer le cadre de vie de ses administrés.

Ce mercredi 23 mai 2018 était ainsi dédié au grand nettoyage du chemin Chan Pane et Vilris et une partie du canal Saint-Etienne. Les élèves du Collège Henri Matisse, les membres des associations du quartier de Bois d’Olives, l’ARS OI, les agents de la mairie et de la CIVIS ont tous participé à cette action citoyenne dans le but de faire de Bois d’Olives un quartier propre et exemplaire.

Ci-après quelques témoignages des personnes présentes :

Marie Claire GUIEN, conseillère municipale : "Je suis élue du quartier de Bois d’Olives et également membre de l'association Famy Assemb. Pour moi ces actions de solidarité entre habitants, associations, CIVIS et Mairie sont un bon moyen de partager un moment enrichissant, le tout dans la bonne humeur.  Impliquer les jeunes du collège Henri Matisse dans le développement de leur quartier est un bon moyen de les sensibiliser et surtout les responsabiliser, pour qu’à leur tour, ils relayent ces messages au plus grand nombre."

 

Domin GUILLY, chef de projet renouvellement urbain de Bois d'Olives : "Les objectifs de la journée étaient la sensibilisation du public, l'annonce de l'arrivée de nouvelles déchèteries, et surtout l'envoi d'un message fort aux habitants en cette période d'épidémie de dengue en partenariat avec l'ARS OI."

 

 

 

Roberto BUDEL, chargé de mission GUP: "Nous sommes là aujourd’hui, symboliquement, dans le quartier pour accomplir un geste de solidarité envers les habitants. Il s'agissait aussi de les sensibiliser à l’environnement et aux respects des jours de collectes des déchets verts et des encombrants et éviter les dépôts non réglementaires. Il y a eu également un travail en amont avec l’intention de retrouver un quartier plus propre et avec l’objectif de responsabiliser les riverains pour qu’ils prennent l’initiative de prévenir les autorités concernées quand ils sont témoins d’agissements contraires au respect de l’environnement."

Pascal MANICON et Willy BONNEAU de l'association ATKP : "Pour nous, le fait de vouloir développer le quartier est une très bonne chose, mais il faut d’abord sauvegarder notre patrimoine et cela passe par des journées comme celle-là. Il faudrait en organiser plus souvent mais surtout mettre en place un suivi, car il faut mobiliser constamment les gens contre certaines dérives et qu'ils puissent avoir confiance en nous, les associations."

 

Cédric PAPATY, enseignant U.L.I.S et référent développement durable : "Nous avons fait une préparation importante pour mener à bien l'opération de sensibilisation et de nettoyage dans le cadre de l'ANRU. Il était important qu'il y ait un échange entre générations. Cela permet à tout le monde de s'investir à sa manière et de faire profiter les plus jeunes de ses expériences personnelles."

 

 

Opération de nettoyage à Bois d'Olives
Opération de nettoyage à Bois d'Olives
Opération de nettoyage à Bois d'Olives
Opération de nettoyage à Bois d'Olives
Opération de nettoyage à Bois d'Olives
Opération de nettoyage à Bois d'Olives

Imprimer