Les études pré-opérationnelles de l’arrière plage de L’Etang-Salé Les Bains en 2016, ont abouti aux principes d’aménagement suivant :

  • renforcer la vocation touristique par une programmation de produits hôteliers complémentaires et adaptés :
    • la construction d’une structure d’hébergement qui fera l’objet d’un appel à projet en lieu et place de l’actuel parking
    • la réaffectation de l’ancienne maison forestière qui fera l’objet d’un appel à projet

      Imprimer

Les travaux liés au TCSP sur Saint-Pierre touchant à leur fin, la CIVIS poursuit la mise en œuvre de Néo sur la commune de Saint-Louis . Au programme : insertion de voies TCSP, aménagements urbains, création de pôles d’échanges et d’un parc relais.

Imprimer

La CIVIS souhaite relancer une dynamique de développement touristique et économique pour l’arrière plage de L’ Etang-Salé-Les-Bains, dont la pierre angulaire est l’aménagement de cet espace qui s’étend sur près de 3 hectares. Le périmètre s’étend depuis le rond-point en englobant l’ancienne maison forestière jusqu’à la terminaison de l’ancienne RN.

Imprimer

Le montant des travaux est estimé à 3 488 000,00 € HT.

Dans le cadre de l’action 5.6.14 des Programmes Opérationnels Européens (POE) 2014-2020 intitulés « Aménagements et équipements des sites touristiques publics », ces investissements sont susceptibles de bénéficier d’une subvention de l’Europe à hauteur de 70 % des dépenses éligibles, plafonnées à 3.5 M € HT.

L’échéancier prévisionnel prévoit le lancement des travaux pour le milieu de l’année 2019 et une livraison de l’aménagement pour la fin de l’année 2020.

Imprimer

Néo en Bref

Le bassin sud de la Réunion bénéficie d’une attractivité naturelle et d’une qualité de vie reconnue. Aujourd’hui, les transports en commun mis à disposition des personnes qui habitent, travaillent, ou visitent la région sud ne suffisent toutefois plus à créer des liaisons efficaces entre les différents pôles d’activité et d’habitat.

Par ailleurs, la forte croissance démographique du territoire impose de développer des moyens de transports alternatifs à l’automobile. La CIVIS a donc décidé de moderniser son réseau de bus pour le rendre plus performant.

Imprimer